Site officiel de la ville de Laon
 
  • Facebook
  • Twitter
  • youtube
  • instagram

Actualités

SIGNATURE DE L'AVENANT CONTRAT DE VILLE

Le contrat de ville concerne deux quartiers prioritaires : Montreuil et Champagne/Moulin Roux. Ce dispositif, de solidarité nationale, met à disposition des moyens pour les habitants des quartiers qui souffrent d'un écart de développement économique et social par rapport aux autres quartiers de la ville. Chaque année, plus de 80 000€ sont budgétés par la ville de Laon pour financer des actions en faveur de la santé, de la culture, de l'éducation, de la sécurité... L'avenant signé aujourd'hui par les représentants de l'Etat, de la Région Hauts-de-France, du Département de l'Aisne, de l'Agglomération du Pays de Laon, de la Ville de Laon et l'ensemble des partenaires, prolonge le contrat de ville jusqu'en 2022 tout en respectant les nouvelles lois et réglementations.
vers le haut

PHOTOVOLTAÏQUE DANS LE LAONNOIS, LE DOSSIER SE CONCRÉTISE

Après le projet d’autodrome porté par MSV Sport Vision sur l’ancienne base militaire de Couvron, c’est une autre friche militaire du Laonnois qui devrait bientôt bénéficier d’un projet de reconversion.

Le Ministère de la Transition Ecologique vient en effet de retenir les projets d’installation de trois premiers parcs photovoltaïques de 17 MégaWatts chacun sur le site des anciennes pistes d’Athies- sous-Laon et Samoussy.

Une excellente nouvelle pour le territoire Laonnois tant sur le plan économique qu’environnemental. 

Une belle avancée aussi pour la société Dhamma Energy qui développe ce projet depuis 2010.

L’ensemble des acteurs locaux ont oeuvré à cette réussite qui apporte une solution à la requalification d’un site source de nuisances importantes : les communes, les élus de la Communauté d’Agglomération du Pays de Laon et l’État avec le Préfet et le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

À terme, ce seront 80 à 100 millions d’euros investis sur le site, 150 emplois mobilisés pendant les travaux, 20 emplois directs et indirects pendant au minimum 30 ans d’exploitation, des recettes économiques nouvelles pour le territoire, la résorption et la dépollution d’une friche militaire, le positionnement de notre territoire sur les énergies renouvelables et la transition écologique.

LA SOCIÉTÉ PROPOSERA BIENTÔT DEUX PARCS COMPLÉMENTAIRES. 

AVEC 5 PARCS, LE SITE POURRAIT ALIMENTER À TERME EN ÉNERGIE RENOUVELABLE ENVIRON 22 000 FOYERS PAR AN.

 

Retour aux Actualités