Site officiel de la ville de Laon
 
  • Facebook
  • Twitter
  • youtube
  • instagram

Le Conseil Municipal

Le Conseil Municipal est responsable de l'administration communale, il règle par ses délibérations les affaires de la Commune. Cette compétence s'étend à de nombreux domaines : urbanisme, environnement, petite enfance, restauration et garderies scolaires, culture, sport... Conformément à l’article R. 2131-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, l’ensemble des délibérations, décisions et arrêtés du Maire est consultable et mis à la disposition du public en Mairie, place du Général Leclerc.

vers le haut

Délibération du conseil municipal

Délibération N°07 du lundi 14 décembre 2009

Cathédrale - Travaux de grosses réparations

Mes chers collègues,

Par une précédente délibération, nous venons de nous engager dans une démarche importante pour la préservation de la cathédrale.

Néanmoins, sans attendre ces travaux conséquents, il convient d'effectuer régulièrement des travaux de grosses réparations.

C'est pourquoi je vous propose de retenir un programme de travaux d'un montant annuel de 150.000,00 euros en 2010 et 2011 portant sur des reprises ponctuelles de maçonnerie et couverture.

AUSSI, MES CHERS COLLÈGUES, LA COMMISSION DES FINANCES AYANT ÉTÉ ENTENDUE ET APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ, JE VOUS DEMANDE DE BIEN VOULOIR :

1. APPROUVER le principe de ces travaux, qui, pour 2010, concernent principalement la restauration des maçonneries extérieures ( balustrades et colonnes ), l'étanchéité des toitures pierre et mise en place de jauges de surveillance de fissures,

2. SOLLICITER auprès de la DRAC et du Département de l'Aisne une subvention au taux le plus élevé possible pour les travaux,

3. AUTORISER monsieur le Sénateur-Maire à lancer la consultation et à signer toutes pièces relatives à ce marché ainsi que les avenants éventuels,

4. DIRE QUE que les crédits correspondants seront inscrits au budget 2010, tant en dépenses qu'en recettes, la Ville s'engageant à prendre en charge la part de la mission non couverte par la subvention.

*
LE CONSEIL, APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ, ADOPTE À L'UNANIMITÉ
LES CONCLUSIONS DU PRÉSENT RAPPORT

Retour