Site officiel de la ville de Laon
 
  • Facebook
  • Twitter
  • youtube
  • instagram

Le Conseil Municipal

Le Conseil Municipal est responsable de l'administration communale, il règle par ses délibérations les affaires de la Commune. Cette compétence s'étend à de nombreux domaines : urbanisme, environnement, petite enfance, restauration et garderies scolaires, culture, sport... Conformément à l’article R. 2131-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, l’ensemble des délibérations, décisions et arrêtés du Maire est consultable et mis à la disposition du public en Mairie, place du Général Leclerc.

vers le haut

Délibération du conseil municipal

Délibération N°02 du vendredi 18 janvier 2002

Versement d’une subvention à la Villanelle

Mes chers collègues,

L’association « Ensemble vocal La Villanelle de LAON » a mis en œuvre en 2001 un projet musical intitulé « Requiem de Mozart » consistant en trois concerts donnés à LAON le 28 mai, à Compiègne le 31 mai et à Saint-Quentin le 13 juin.

Ainsi, après la consécration d’une œuvre originale de Bernard Jumentier en 1998, l’exécution du Gloria de Vivaldi en 1999, et de la Cantate BW 150 de JS BACH en 2000, la Villanelle a réalisé ses objectifs de contribuer au maintien et au renouvellement de la tradition du chant choral en France, d’intéresser un large public et de développer des échanges culturels départementaux et internationaux.

Compte tenu du bilan de ces concerts, du rayonnement de cette association Laonnoise à l’extérieur, et de notre engagement de principe en 2001 à participer au financement du projet, je vous propose de verser à la Villanelle une subvention exceptionnelle de 10.000 F ou 1.524,49 €.

AUSSI, MES CHERS COLLÈGUES, LA COMMISSION DES FINANCES AYANT ÉTÉ ENTENDUE, ET APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ, JE VOUS DEMANDE DE BIEN VOULOIR

1. DÉCIDER le versement à l’association la Villanelle d’une subvention exceptionnelle de 10.000 F ou 1.524,49 € correspondant à la participation de la Ville à l’opération 2001 « Requiem de Mozart »

2. D’INSCRIRE cette somme au budget de la Ville au titre de l’exercice 2001.

*
LE CONSEIL, APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ, ADOPTE À L’UNANIMITÉ
LES CONCLUSIONS DU PRÉSENT RAPPORT

Retour