Site officiel de la ville de Laon
 
  • Facebook
  • Twitter
  • youtube
  • instagram

Le Conseil Municipal

Le Conseil Municipal est responsable de l'administration communale, il règle par ses délibérations les affaires de la Commune. Cette compétence s'étend à de nombreux domaines : urbanisme, environnement, petite enfance, restauration et garderies scolaires, culture, sport... Conformément à l’article R. 2131-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, l’ensemble des délibérations, décisions et arrêtés du Maire est consultable et mis à la disposition du public en Mairie, place du Général Leclerc.

vers le haut

Délibération du conseil municipal

Délibération N°03 du lundi 16 février 2004

Association Proj’ART - Subvention pour production d’un CD

Mes chers collègues,

L’association Proj’ART, créée en 2003, a pour vocation l’aide à la diffusion des projets artistiques du conservatoire.

Ainsi, pour marquer la nouvelle dynamique d’action qui sera développée grâce à la réhabilitation de l’établissement, Proj’ART compte éditer un disque compact (CD) regroupant les musiques contemporaines, anciennes et de rythm and blues, produites par les ateliers et orchestres du conservatoire.

Ce CD sera réalisé avec le concours des caves à musique de TERGNIER qui possèdent un studio d’enregistrement. En échange, le conservatoire de Laon organisera gracieusement des concerts en cette ville.

Dupliqué en 1500 exemplaires, le CD sera offert à chaque élève à la rentrée dans les locaux réhabilités.

Pour réaliser ce projet qui s’élève à 6.350 €, l’association sollicite une participation de la Ville à hauteur de 20 % du coût de la création, soit 1.270 €.

En contrepartie, l’association rétrocèdera à la commune 200 CD.

AUSSI, MES CHERS COLLÈGUES, LA COMMISSION DES FINANCES AYANT ÉTÉ ENTENDUE, ET APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ, JE VOUS DEMANDE DE BIEN VOULOIR

1. OCTROYER à l’association Proj’ART une subvention de 1.270 € destinée à la production d’un CD de musiques contemporaines, anciennes, et de rythm and blues jouées par les ateliers et orchestres du conservatoire, les crédits correspondants étant inscrits au budget de la Ville.

2. ACCEPTER en contrepartie la rétrocession de 200 exemplaires du CD produit.

*
LE CONSEIL, APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ, ADOPTE À L'UNANIMITÉ
LES CONCLUSIONS DU PRÉSENT RAPPORT

Retour