Site officiel de la ville de Laon
 
  • Facebook
  • Twitter
  • youtube
  • instagram

Le Conseil Municipal

Le Conseil Municipal est responsable de l'administration communale, il règle par ses délibérations les affaires de la Commune. Cette compétence s'étend à de nombreux domaines : urbanisme, environnement, petite enfance, restauration et garderies scolaires, culture, sport... Conformément à l’article R. 2131-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, l’ensemble des délibérations, décisions et arrêtés du Maire est consultable et mis à la disposition du public en Mairie, place du Général Leclerc.

vers le haut

Délibération du conseil municipal

Délibération N°12 du lundi 14 décembre 2015

Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI)

Syndicat intercommunal de gestion de l'Ardon et de la Moyenne Ailette

Mes chers collègues,

 

Dans le cadre du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI), un projet a été établi par Monsieur le Préfet.

 

Afin de répondre aux dispositions de la loi NOTRE, il convient d'émettre un avis sur les orientations relatives :

 

  • au syndicat intercommunal de la gestion de l'Ardon et de la Moyenne Ailette.

 

Le syndicat intercommunal de gestion de l'Ardon et de la Moyenne Ailette a été créé par arrêté préfectoral en date du 7 mars 1968. Il a pour compétence la gestion et l'aménagement des cours d'eau et de leurs bassins versants dans les limites de son périmètre syndical.

 

Le syndicat s'efforce d'agir à l'échelle des bassins de rivières. Or, un cours d'eau ne s'arrête pas aux limites communales ou intercommunales, c'est pourquoi leur gestion doit être appréhendée à des échelles géographiques (bassins versants) et non à des échelles administratives.

 

AUSSI, MES CHERS COLLEGUES, LES COMMISSIONS ENVIRONNEMENT ET FINANCES AYANT ETE ENTENDUES ET APRES EN AVOIR DELIBERE, JE VOUS DEMANDE DE BIEN VOULOIR :

 

- EMETTRE un avis favorable au projet d'extension du syndicat intercommunal de gestion de l'Ardon et de la Moyenne Ailette en syndicat du bassin versant de l'Ailette. 

 

*

LE CONSEIL, APRES EN AVOIR DELIBERE, ADOPTE A L’UNANIMITE

LES CONCLUSIONS DU PRESENT RAPPORT

Retour