Site officiel de la ville de Laon
 
  • Facebook
  • Twitter
  • youtube

Discours prononcé par Eric Delhaye lors de son élection

En cet instant, chargé d’émotions, je voudrais d’abord vous remercier de la confiance que vous me témoignez et de l’honneur que vous me faîtes. Cette confiance, cher Antoine, nous l’avons construite ensemble avec fidélité et loyauté, ainsi qu’avec l’ensemble des collègues de la majorité unie et solidaire. Nous avons appris à nous connaître, à nous apprécier en portant une ambition forte pour notre ville. Je tiens à te remercier, au nom de la majorité, pour tout ce que tu as fait et apporté à notre commune et je sais qu'en tant que parlementaire tu resteras à nos côtés pour défendre les dossiers de la ville.

Je remercie toutes les Laonnoises et Laonnois qui ces dernières semaines m’ont fait part en nombre de leurs encouragements.

Avant de partager avec vous les orientations et les objectifs que je souhaite donner, mes pensées vont en premier lieu vers mon épouse, mes enfants, mes parents, ma famille. Je sais combien les responsabilités que je prends aujourd’hui leur imposent des contraintes et sacrifices non choisis. Je leur exprime ma reconnaissance et mon amour.

Je veux remercier aussi tous mes amis et notamment tous ceux qui nous entourent aujourd’hui. Votre présence me va droit au coeur, sachez qu’elle est précieuse et qu’elle le sera encore davantage à l’avenir.

Je mesure avec force le poids des responsabilités qui me sont confiées et je mettrai toute mon énergie, mon expérience, ma détermination à faire de Laon une ville plus attractive, ouverte au monde. C'est ensemble que nous le ferons car je ne détiens pas seul la vérité. Je le ferai en fédérant les volontés, les énergies par le dialogue, l’écoute, la concertation. : l’intelligence collective au service de l’intérêt général de notre territoire.

Je le ferai avec générosité, écoute, pragmatisme et fermeté. J’étais un élu de proximité, je resterai un maire de proximité. Mon engagement pour Laon et le Pays de Laon sera total et je m’y consacrerai pleinement car j’aime ma ville et que je ne doute pas de son potentiel.

C’est avec enthousiasme que je poursuivrai l’action conduite depuis 2001 qui a durablement modifié la physionomie de notre ville par la mise en valeur des remparts et du patrimoine, par la résorption de nombreuses friches, par la remise à niveau des voies structurantes de notre ville et des principaux équipements publics, par le développement des zones économiques.

La gestion budgétaire rigoureuse pour diminuer le poids de la dette nous donne aujourd’hui de réelles capacités d’investissement pour accélérer les transformations nécessaires de la ville : elles se déclinent selon 5 axes qui guideront mon action, celle de la majorité, avec l’apport de chaque agent de la collectivité à qui j’accorde ma pleine confiance et avec tous ceux qui en manifesteront la volonté.

1/ Le renouveau du Coeur de Ville

2/ L’attractivité économique et l’emploi

3/ La ville fer de lance de la transition écologique

4/ Le bien vivre ensemble

5/ Une gouvernance renouvelée

1/ Le renouveau du coeur de ville

En premier lieu, nous sommes tous conscients des difficultés de créer et de maintenir des commerces dans notre centre-ville, cette problématique est aujourd’hui beaucoup plus grande que le simple cas de LAON ; elle est devenue nationale avec le changement des habitudes de consommation. Pour autant, je ne crois pas à la fatalité, au contraire, je suis déterminé à tout faire, à tout imaginer et tout entreprendre pour trouver avec vous les solutions à mettre en oeuvre pour accompagner les mutations en cours et construire l’avenir. Après avoir lancé les boutiques à l’essai, les boutiques éphémères, je souhaite qu’au plus vite nous puissions construire une stratégie « Cœur de Ville 2025 », véritable plan Marshall qui redéfinira la place que doit jouer le centre ville dans l’armature du territoire avec les vocations et spécificités que nous voulons lui donner. Nous devons dessiner le centre-ville de demain, le repenser dans toutes ses dimensions (habitat, patrimoine, espace public, commerce, animations urbaines, foncier, accessibilité, tourisme…).

LAON est une Ville d’Art et d’Histoire, ses atouts ne manquent pas et doivent lui assurer une identité forte et reconnue.

2/ L’attractivité économique et l’emploi

L’économie, l’emploi, l’attractivité du territoire seront prioritaires, car sans emploi, il n’y a pas de dignité, il n’y a pas d’espoir, il n’y a pas de vie dans la cité ! Nous nous inscrivons résolument dans la dynamique de la 3ème Révolution Industrielle portée par la Région Hauts de France, je pense en particulier aux agroressources, au biométhane, aux énergies renouvelables.

En matière d’économie touristique, la ville centre est la « dynamo » du territoire. Nous devons d’une part, proposer des temps forts urbains (de loisirs, de culture, de shopping) et d’autre part, formuler une proposition touristique incitant les visiteurs à déambuler sur un territoire plus vaste et à allonger ainsi leur temps de séjour. Pour cela nous devons avoir une approche plus pro-active et trouver des nouvelles cibles qui seront les visiteurs de demain. L’histoire et la nature sont des atouts particulièrement importants pour nous.

Je n’oublie pas le développement des entreprises situées dans nos pôles d'activités industrielles et commerciales. Il faut les aider à recruter, il faut accompagner leur développement qui créeront les emplois de demain, il faut travailler en concertation avec les chefs d’entreprises pour anticiper et devenir le pilote de notre futur !

Je proposerai par ailleurs rapidement la mise en place d’heures réservées (clause d’insertion) dans les marchés publics de la ville pour favoriser l’emploi des Laonnois et qui aideront à pallier à la disparition programmée des contrats aidés qui méconnait la réalité sociale de nos territoires.

3/ La ville fer de lance de la transition écologique

La ville doit être fer de lance de la transition écologique et en faire un axe de développement et non de contrainte. Nous travaillerons à l’évolution des mobilités urbaines avec un plan pluriannuel de déploiement d’itinéraires cyclables, l’évolution des flottes de véhicules vers de nouvelles énergies (électrique, hybride, gaz…), le développement des énergies renouvelables, biomasse notamment, la réhabilitation des logements vers des bâtiments basse consommation avec l’OPH, le renforcement de l’isolation des bâtiments publics et leur adaptation au changement climatique, la gestion différenciée avec l’expérimentation de l’éco-pâturage en ville. Nous poursuivrons nos actions en faveur de la qualité de l’eau, de la réduction et valorisation des déchets, de la protection de la biodiversité, des circuits courts et du bio dans la restauration scolaire.

4/ Le bien vivre ensemble

Renforcer l’attractivité de notre ville, c’est aussi développer le logement, viabiliser du foncier, produire des opérations de logement de qualité, rénover l’existant, le rendre plus agréable à vivre au quotidien, diminuer la facture énergétique. Même si les plus emblématiques d'entre elles ont été rénovées, il nous reste des dents creuses, des friches qui doivent nous permettre de sortir de nouvelles opérations et attirer de nouveaux habitants tout en veillant à l’équilibre économique des opérations pour qu’elles voient le jour.

Pour maintenir une offre de soins de proximité, nous travaillerons sur le projet d'une maison médicale.

Les échanges doivent être facilités. Notre ville doit être une ville connectée et poursuivre l’équipement numérique dans les écoles, suivre le déploiement du haut débit pour tous, entreprises et particuliers, offrir des espaces de travail partagés pour les salariés et entrepreneurs.

L’espace public doit créer du lien, de la rencontre, aussi nous renforcerons et moderniserons les équipements de proximité dans les quartiers pour les enfants, les adolescents ainsi que les animations urbaines. La culture nourrit le lien et doit trouver sa place dans la rue (street art, art écologique, boîtes à lire, arts du cirque, concerts, projections sons et lumière avec les nouvelles technologies) .

Le bien vivre ensemble nécessite aussi que nous luttions plus efficacement contre les incivilités de toutes sortes, dégradations, vols, dépôts sauvages… Il n’y a pas plus exaspérant pour nos concitoyens que de les subir au quotidien.

Nous devons renforcer la coordination entre les services de l’Etat et ceux de la ville pour travailler efficacement sur le terrain. Une première phase de déploiement de caméras de vidéo-protection va être engagée dans les semaines à venir. Tout en soutenant la médiation et le travail des acteurs socio-culturels dans les quartiers, je mettrai à l’étude la possibilité d’étendre la vidéoprotection dans les secteurs qui le justifieraient.

En complément et pour traiter des incivilités à la qualité de vie, je souhaiterais au plus vite que nous réfléchissions à la mise en place d’une brigade verte pour lutter contre les dépôts sauvages, les atteintes à l’environnement, les nuisances sonores !

5/ Une gouvernance renouvelée

Les projets seront concertés, je serai dans les quartiers régulièrement avec mon équipe pour travailler sur les problématiques du quotidien.

Nous réfléchirons à la mise en place d’un appel à projets d’initiative citoyenne dans le cadre d’un budget participatif permettant aux habitants de proposer leurs projets et de le soumettre à consultation.

Les démarches administratives doivent être facilitées par les services en ligne, l’interaction entre les habitants et la mairie doit pouvoir se faire par des applications simples et de proximité de type Allo Mairie.

Ouvert au dialogue, j’espère pouvoir travailler de manière constructive et sereine avec l’ensemble des composantes politiques du conseil municipal, loin des querelles de personnes, des polémiques stériles et des esprits chagrins.

A ce titre, je proposerai un rdv aux représentants de chaque groupe politique dans les jours qui viennent pour partager et échanger sur notre vision de l’avenir de Laon et de son territoire, nos points de convergence et divergence car je ne doute pas que seul l’intérêt de notre ville primera sur toute autre considération et dépassera les simples postures politiques car vous l’aurez compris, je ne m’enferme pas en ce qui me concerne dans le court-termisme et les échéances de fin de mandat.

Nous aimons LAON, j'aime Laon, portons fièrement une ambition réaliste pour notre ville et ses habitants et donnons lui tous ensemble l’éclat qu’elle mérite !


Eric DELHAYE, Maire de Laon, 15 octobre 2017

vers le haut